•  


     

    Ô toi mon merveilleux amant

    vers toi je t’envoie cette lettre à présent

    si celle-ci se perd à travers les ans

    un jour je sais tu l’a gardera tout contre cœur

     

     

    Qu’il est riche ce moment partagé avec toi

    ce doux rêve que je suis dans tes bras

    de cet agréable baisé que tu poses sur mes lèvres

    et tes je t’aime agréable  dit à mon oreille

     

     

    J’aime tes caresses qui me parcoure

    ton âme qui m' emmène dans un doux transport

    Mes grandes envies m’affolent

     tes beaux yeux pleins de charme m’envoûtent 

     

     

    J’ai gravé l’empreinte de tes mains

    dans le creux de mes reins

    pour que jamais je n’oublies

    nos folles nuits d’amour

     

     

    Je voudrais suspendre le temps

    pour que jamais ne s’arrête notre aventure

    et m’offre une vie éternel

    pour que cette flamme ardente nous consume peu à peu

     

     

    Mon corps s’impatiente à nos jeux interdits

    et tes sauts impatients à venir dans mon lit

    je te réserve les parfums de mon corps de velours

    Pour te faire perdre la tête , tel sera ma quête

     

     

    Si ma missive ressemble à un poème

    c’est parce ma plume est bohème

    mes écrits romance souvent les sentiments

    emballés d’un ruban de ce que je t’offre

     

     

    Accepte juste cet instant

    que je sois juste fantôme de tes rêves

    que je sois du passé ou présente actuellement.

    L’amour se vit dans le fond de notre âme

     

     

    Ma faim de toi dépasse la chair

    et si tu crois à l’amour extrême

    alors trace le chemin de demain

    qu’il soit sur terre ou dans un autre univers

     

    ©Christiane

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

      

     

    Le voilà revenu, dans mes nuits étoilées,

    dans mes rêves les plus fous

    mon amour suprême où il me donne rendez-vous

    il a tout pour me rendre folle dans ces nuits frivoles

     

     

    Nulle n’est assez beau que le poème

    pour le décrire physiquement

    juste ces mots qu’il puise dans sa tête

    qui me fait sentir que j’existe

     

     

    il a le je ne sais quoi

    qui pétille dans ses yeux

    cette émotion et cette passion

    pour que l’on s’aime à l’unissons

     

     

    il a sa plume imprégnée d’ivresse

    qui fait que nos corps s’épousent sans cesse

    c’est un ange au corps céleste

    qui m’inonde de tendres caresses

     

     

    le sobriquet de notre relation

    que cela soit pour moi la fellation

    pour lui la sodomie relève , d'un assouvissement

    une fantaisie qui nous amène mutuellement au plaisir

     

     

    Au-delà de tout apport physique

    je le sais  merveilleux romantique

    l’homme sensible et tendre

     ses je t’aime , je les dégustes comme un dessert

     

     

    si nos yeux se sont à peine croisé

    je les ai imaginé dans mes rêves éphémères

    je les ai dessiné et colorié comme je préfère

    et j’ai embrassé la douceur de ses lèvres

     

     

    Avec lui chaque jours , chaque nuit

    je me laisse adoucir par son amour et ses écrits

    Il  nait chaque matin dans mon cœur

    c’est ma manière de vivre avec un peu de bonheur

     

     

    Quel sublime arôme qu'il m’offre

    qui m’enivre à vouloir le suivre

    dans cet aventure qu’est la parure de l’amour

    une rose dans un écrin cueillie dans son jardin

     

    ©Christiane

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •    

     

    Bientôt festivités de Noël

    les chaumières et les rues sont déjà dans leur plus beau apparat

    des lumières étincelant de partout

    réunion de famille ou entre ami(e)s

    une émotion solennelle remplie d’amour et d’amitié

     

     

    Jour de partages et de cadeaux

    l’attente du père Noël pour les petits et les grands

    la magie de croire à une résurrection de paix dans le monde

    des chants et des danses qu’elle belle renaissance

     

     

    Festin autour d’une table

    quelque que soit le repas et le vin servit

    l’ambiance est d’être ensemble

    et d’apprécier ce doux instant

     

     

    N’oublions pourtant pas les isolés

    les sans abris qui eux sont défavorisés

    un geste envers eux n’est pas de refus

    un présent leur feront oublier un instant leur vagabondage

     

     

    dans les églises ont entend le cantique spirituel des chorales

    des alléluias , des chansons du monde entier

    prions aussi pour les personnes malades , les handicapés

    pour alléger et cesse leurs souffrances

     

     

    j’imagine quelque part où la neige est abondante

    des ballades sur de grandes calèches

    retentissent alors les clochettes des chevaux

    dans la nuit féerique sous une pluie de beaux cristaux blancs

     

     

    Je suis romantique , mais imaginer l’endroit que l’on ne peut atteindre

    est aussi le cadeau de noël , d’un beau voyage aux pays des rennes

    Où encore un peu moins loin , où il fait moins froid

    pour revenir à l’endroit qui est juste chez moi

     

     

    En fait je n’ai jamais vu arriver le père Noël

    mais je sais qu’il est déjà passé chez moi

    dans mes souvenirs d’enfance le pied du sapin s’empilaient de cadeaux

    pour mémé , pépé , maman , papa , frères et moi

     

     

    Les années se sont écoulées et Noël n’est plus pareil

    mémé, pépé, maman , papa et frères ne sont plus là

    la famille est réduite à mon mari , ma fille et moi

    c’est certainement le plus beau et gros cadeau je crois

     

     

    Que la nuit de Noël vous apporte la joie

    la paix en votre demeure

    c’est ce que je vous souhaite de tout mon cœur

    que la terre entière reçoivent la lumière d’une paix éternel

     

     

    ©Christiane

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

      

    Pour un téton qui pointe

    cela te met en émoi

    pour la grosseur de mes seins

    tu voudrais y mettre les mains

     

     

    Pour le creux de mon cou

    tu voudrais y poser tes lèvres

    pour ma nudité l’envie est de me baiser

    prémices de caresses et de tendresse

     

     

    l’envie de moi me donne envie de toi

    ton appétit est inépuisable

    et ton vit se dresse contre mes fesses

    cette douce chaleur est ton ardeur

     

     

    sans aucun complexe ma main sur ton sexe

    douce friction lente ,puis accélérant e

    excitation par tes gémissements j’y met la langue

    Puis ma bouche en aller-retour ,ta pine toujours en saccade

     

     

    De ta main qui m’effleure ma fleur

    cherchant le point G , jouissance sur cette insistance

    mes lèvres restant humide de ce nectar

    par cette friction érotique de ton massage

     

     

    vivre avec toi cet extase

    tu te positionnes et me bascule

    régisseur brandit son brigadier

    trois coups en moi pour une ouverture magistrale

     

     

    Tu te cramponne et me harponne

    tu es mon homme , mon étalon

    nous nous aimons , nous nous baisons

    changeons de poses , oui oui on ose

     

     

    je suis ton miel aphrodisiaque

    je gamahuche ton dard pour un autre départ

    la nuit est à nous pour retomber à tes genoux

    mes écrits sont directs pour parler de nos sexes

     

     

    Délicieuse parade dans notre escapade

    cette envie charnelle et érotique de toi

    ce va et vient qui nous fait du bien

    nous menant à l’orgasme et à ton éjaculation

     

    ©Christiane

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  •  

     

    Qu’il est bon au fil des jours de se retrouver

    Dans notre petit nid d’amour remplit de douceurs

    ton coeur contre le mien ,ta peau contre la mienne

    qu’il est bon de se caresser , de s’embrasser

     

     

    Comme deux jeunes tourtereaux oubliant leur vieillesse

    ravivant leur ardeur par des gestes insensés

    que nos envies rendent encore possible

    que nos soupirs se glissent encore sous les draps

     

     

    Mon chéri si mes sens sont aussi en éveil

    c’est que ton parfum ravive cette alchimie

    qui nous réunit toutes les nuits tout contre toi

    comme une mélodie qui nous fait danser à s’aimer

     

     

    une simple main velours sur le galbe de mes seins

    qui dessine le pourtour ,durcit mes tétons

    mon corps de femme est une fleur qui éclos

    quand ta bouche se pose sur mes lèvres

     

     

    Frissons assurés et qui emballe nos deux coeurs

    de cet amour qui se métamorphose sur tapis de rose

    le jardin du délice de tous nos vices

    dans lesquel j’existe

     

     

    Notre petit nid d’amour est si chaud

    qu’il est agréable d’y rester des heures et des heures

    tu m’envoûte à chaque fois

    ce sentiment qui me remplit à chaque fois d’émoi

     

     

    En t’aimant depuis le premier jour

    nous avons construit l’univers de cette sensualité

    cet emportement qui unis notre seul univers

    et remplis nos yeux d’étoiles qui étincellent

     

     

    je te bercerais dans mes bras

    et te chuchotterais les mots que tu aimes entendre

    Embrasser tes paupières pour que tu t’endors

    jusqu’à à l’aurore où doucement je te réveillerais et te dirais encore

     

     

    Tu es mon soupir, tu es mon désir, tu es ma volupté,

    tu es mon souffle, tu es ma vie

    Je me sens épanouie par tant de désirs ,

    de passion de cette soif que tu as de moi

    de cette tendresse violente , brutale ,phénoménale

    qui se mélange à cette délicieuse douceur de nos caresses

     

     

    Dans notre petit amour ce soir

    encore une fois nous irons y faire un tour

    et nos je t’aime et nos soupirs n’y resteront sourds

    jusqu’à la fin de nos jours , cela existera toujours

     

    ©Christiane

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks


  • Je ne peux plus vivre sans toi

    si seule depuis que tu es parti

    tu m’as laissée en pleure en désarroi

    parce que tu aimais une autre femme

     

     

    j’ai maudit ce cupidon

    qui m’a fait tomber en amour

    transpercer mon cœur

    comme on blesse une bête

     

     

    Je ne peux plus vivre sans toi

    trop tard maintenant de revenir

    et de me dire je t’aime

    cela en vaut-il la peine, de briser mes chaînes

     

     

    Prisonnière de notre passé

    des moments de tendresse et caresses

    dans ma tête il faut que cela cesse

    mourir pour ne plus souffrir de ne plus vivre sans toi

     

     

    Non je ne peux plus vivre sans toi

    tout dans cette vie me lasse

    Où sont passés ces moments

    tu as vite oubliés mes je t’aime

     

     

    Tu m’as volé tout ce que j’avais de meilleur

    avec moi avais-tu fait une erreur

    à quoi bon d’avoir été voir ailleurs

    puisque maintenant , tu n’as plus personnes dans ton cœur

     

     

    Mais je ne peux plus vivre sans toi

    la vie n’a plus aucune valeur

    car je vis toujours dans le malheur

    le bonheur n’a plus raison d’être , sans toi

     

     

    Pour moi tu étais tout ,à tomber à tes genoux

    pour toi n’étais-je rien , tu as lâché ma main

    Juste une aventure sans lendemain

    juste des amants pour un certains temps

     

     

    Mais je ne peux vivre sans toi

    je ne veux pas moi te mentir

    et je veux encore te le dire

    parce qu’encore ce jour je t’aime

     

     

    après tant d’années de ton absence

    si tu savais comme tu me manques

    même si pour toi , je ne suis qu’indifférence

    aussi long soit encore mon parcours , toujours je pense à toi

     

    ©Christiane

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique