•  

     
      

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur quand tu es là

    Lavant mes souvenirs et mes chagrins

    Il y a du soleil dans ma maison en toute saison

    En fredonnant toutes tes chansons

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur

    Rayonnant tout mon bonheur

    Tu me fais danser  tu me fais rêver

    Jamais je ne pourrai oublier

     

     

    Aujourd’hui et demain tel est notre destin

    Marchons main dans la main

    Suivons le même chemin

    Je crois en mon étoile,

     Je crois à notre amour

     

     

     

    Tu m’as ensorcelé, tu m’as possédé

    Persiste cette braise

    Quand nos corps s’enchaînent

    Dans un tourbillon de mille frissons

     

     

    Tu es le fruit de la passion

    Au goût sucré de mon admiration

    Celui qui m’a fait perdre la raison

    Et tu me rends la vie  plus belle

     

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur

    Des étincelles dans mes yeux

    Ma vie est peinte en bleu

    Car je t’aime mon amoureux

     

    ©Christiane

     

     

     

           

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    J’aime ce voyage à travers mes rêves les plus fous

    Quand tu me prends la main sans penser au lendemain.

    Toi et moi seul au monde,

    Sans personnes pour nous dire ce qu’est le bien et le mal.

     

     

    Je voudrais tant que ce moment-là ne s’arrête

    Prête à mourir pour ne pas souffrir

      Dans ce monde où les gens se mêlent de tout,

     Et qui me dictent  ce qu’est le vrai bonheur.

     

     

    Sais-t-on seulement ce qu’est le bonheur du cœur ?

    Peut-on vivre sans amour ? Le vrai amour

    Comment définir  l’amour qui nous fait perdre la tête

    A quoi bon d’ailleurs de définir, cela ne regarde que moi.

     

     

    Je fais de ma vie  comme bon me semble

     Puisque toi  et moi on se ressemble.

    On se comprend, on se devine, on se sourit,

     On se regarde et tout est dit.

     

     

    Le bonheur de ce qui nous entoure

    Est bien différent du tien et du mien

    Quand nous deux ont est bien.

     

     

    Je te respire, car tu es mon oxygène, tu me fais vivre.

    J’ai besoin de toi.

    Ta voix, ton corps, ton sourire, ton humour et tes mots tendres

    Que tu me dis ou ne me dis pas et ceux-là je les cherche, je les devine.

     

     

    Mon amour, un seul instant sans toi

    M’angoisse de ne pas savoir comment tu vas.

    J’aime tout simplement toi

    Et toi fait partie de moi.

    ©Christiane

     

    Clic pour vérifier
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    Je te fais cadeau de ma vie 
    Elle t’appartient je te la dédie 
    Je te donne mes mots, ma voix

    Tout cela est pour toi 

     


    Et je t’offre mon cœur 
    Tous mes poèmes 
    Tout les je t’aime 
    Et du bonheur 

     


    De toutes les couleurs 
    Je t’offre le paradis 
    Pas celui du ciel 
    Mais celui fait pour nous

     


    Ce doux petit nid que j’ai construit

     Et que Dieu a béni 
    Que notre amour soit coussin de velours

    Pour t’aimer et protéger toujours

     

     

    Je t’offre mes yeux pour te servir de soleil 
    Je t’offre ma bouche pour les baisers sensuels 
    Je t’offre mes bras pour te serrer contre moi

    Oui je t’offre tout cela rien que pour toi 

     

    Je t’offre mon âme 
    Pour que vive la flamme 
    Je t’offre mon monde 
    Pour que de tes sourires tu l’inondes 

     

     

    Et je t’offre mon amour 

    Qui grandit à chaque nouveau jour 

    Et si je t’offre tout cela 

    C’est que sans toi je ne suis pas heureuse

    ©Christiane

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Quand les premières rides se dessineront sur mon visage

    Je serai sur le chemin de la vieillesse

    Rongée par la vie qui m'a mené jusqu'ici,

    Elle a laissé traces des crevasses.

     

     

    Si le miroir ne reflète plus ma jeunesse

    Qu’à la place d’une peau lisse mes joues se plissent

    C’est alors que vielle femme remplace

     Cette jeune fille qui plaisaient aux hommes et les faisaient rêver

     

     

    Un jour je me suis assise sur un banc

    Fatiguée et le dos courbé sous un aspect un peu délaissé

    Sous les regards des passants me dévisageant

    C’est là que l’on ressent que le physique n’est plus comme avant

     

     

    De femme pleine d’entrain, on se sent devenir un vieux machin

     Bonne à rien, juste capable à rêver, à espérer

    C’est alors que l’on déprime

    Qu’on s’imagine d’être délaissée presque enchaînée

     

     

    Notre esprit alors s’évade dans des souvenirs lointains

    On a juste besoin de tendresse et de câlins

    Se sentir encore un peu utile

    Ne serait-ce que dans des activités futiles

     

     

    Parfois on se terre dans le silence

    Pour ne pas ennuyer les jeunes de notre présence

    On ne veut en tout cas pas gêner

    Mais on a peur de ne plus se sentir aimer

     

     

    Mais moi la dame, qui ai tant aimé et tout donné

    Je ne regrette pourtant de ce que j’ai été

    Une maman toujours attentionnée

    Ayant toujours fait de son mieux  pour rendre les gens heureux

     

     

    Mais je suis là encore maintenant à ce jour

    À regarder ce que je suis devenue

    Une femme à l’âge déjà avancé

    Combien de temps vivrais-je encore, je laisse Dieu décider de mon sort

     

     

    ©Christiane 

    Clic pour vérifier

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  


     

      

     

    Sous mon œil de Lynx

    J’épie et débusque les impuretés de ce qui m’entoure

    Je suis cet animal qui traqué de par ma bonté

    Je me fais  encore exploiter et manipuler

    Je le sais, je me sens torturé

     

     

    Sous mon œil de Lynx

    Je suis seule dans cette jungle de rapaces

    Ou je n’ai pas ma place

    On me suit à la trace profitant de ma race

    De mon élan j’attaque sur tous les plans

    Et je fais mon bilan

     

     

    Sous mon œil de Lynx

    Je vois arriver les gens sur la ligne du temps

    Tant qu’il y a à prendre, profitez s’en

     Avant que n’arrive la tempête

     

     

    Apprivoisée par le chant de mon maître

    Mes griffes sont encore longues

    Mais pas pour longtemps

     

    Sous mon œil de Lynx

    Je reste encore sauvage Malgré mon grand âge

    Je ne  Suis pas encore en cage, je connais encore la liberté

    Le moyen de m’exprimer et de faire tout basculer

    De mon côté câline, Féline je sors encore mes griffes

    Soyez attentif de ne jamais me blessé.

     

     

    Sous mon œil de Lynx

    Je vis ou survis, en me forgeant une carapace

    Caresse mon dos et tu sentiras la trace de cette blessure

    D’un animal, rejeté par ces chasseurs appelé prédateurs

    Car leur seul objectif c’est un trophée qu’ils auront gagné

     

     

    Il est maintenant trop tard,

    Je suis sur la route du grand départ

    L’œil de Lynx, vous dit adieu

    Restera une poussière dans l’univers des dieux

    Juste brillera une étoile quand tu lèveras les yeux

     

     

    ©Christiane

     

     

    Clic pour vérifier

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  
     

     

     

     


     

    La houle des flots qui transporte ton bateau

    Le vent s’engouffre dans la toile

    Ohé matelot tire donc la voile

    Garde bien pieds sur le pont de ton voilier

     

     

     

    Si le ciel se couvre 

    Je suis la vague qui s’échoue sur la plage

    Un gout salé déposé sur tes lèvres

    Tu t’abreuves  comme un animal blessé

     

     

     

     Tu n’as jamais su aimer. 

    Mais entends-tu mon cri d’amour

    Comme le chant d’une sirène

    Qui apaisera ton âme en peine.

     

    Je suis à toi, je suis à toi

    Emprisonné dans tes bras

    Je ne vivrai que pour toi

     

    Mon cœur a chaviré

    Mon corps t’a aimé

    On c’est tout simplement enlacé

    Se promettant de jamais s’oublier

    ©Christiane

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • ecrire

     

     

    Regard de chien

    C'est souvent un peu comme l'être humain

    Expressif, émotif, triste ou joyeux.

    Coupable moi ?

     

     

    Je n'aime pas que tu me montre le doigt.

    Je sais, je fais souvent des bêtises

    Mais veux-tu que je te dise ?

    Je suis petit moi et toi n'en n'as-tu pas fait autrefois ?

     

     

    Regard de chien

    Heureux qui comme un enfant

    Tu lui offres toute ta tendresse

    Sous ta main, une caresse.

     

     

    Un peu de joie je t'apporte

    Et te fait rire de mes cabrioles

    Ton ami, le serais toujours

    Sur ta joue ma langue lèche

     

     

    A t'écouter quand tu vas mal

    A me blottir avec amour

    Je ne parle pas, mais on se comprend

    Je t’accapare de tout ton  temps.

     

     

    Laisse-moi être avec toi

    Moi aussi j'ai besoin de toi.

    Moi qui suis toujours là derrière la porte à t’attendre

    Je ne suis pas un jouet que l'on ne veut plus et abandonne

     Ou que l’on jette quand on devient trop vieux

     

    Merci Mon maître

     

    ©Christiane

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

      

     

     

     


     

    Dans notre vie il existe deux sortes d’amour,

    Rassemblant deux êtres  qui s'aiment et partagent tout !

    Le meilleur et le pire,

    Joies et souffrances faisant partie de celui-ci.

    Nous souffrons  presque tous et toutes de notre passé,

     Du comment nous l'avons vécu.

     

    La souffrance d'un amour caché que l'on voudrait crier au monde entier.

    Un amour dévoilé et perdu.

    Une rupture, une déchirure  à ne plus  savoir qui au juste avait    tords

    Des sentiments si forts qu’on refuse de laisser partir

    Pour ne garder  qu’une amitié en contrepartie

    C’est ainsi que des couples se forment et se séparent

      

    Faut-il en savoir la cause

    Manque de connaissance de l’autre

    Dialogue presque inexistant

    Lassitude de comportements

    Manque d’attention et d’intérêts communs

    Qui au fur des années  entre eux, leur relation ne fut plus fusionnelle

    Déception, désillusion, séparation ou résignation

     

     

    Décision de réconciliation

    Retour de la passion avec un peu plus d’excitation

    Efforts d’une nouvelle rencontre, d’un renouveau de vie

    Un éveil pour la personne qui se trouve à vos côtés

    Il faut juste encore espérer de lui raviver les sensations 

    Pour que perdure cette union

     

     

    Positivons, réfléchissons

    Il y a toujours une solution

    Résolution de partir vers un nouvel amour

    Une nouvelle aventure

    En prenant soin de se préserver des souffrances

    Se garder un peu d’espace, de distance 

    Ne plus vivre une route néfaste

     

    Puissions faire la différence d’un amour réel

    D’un amour passion

    D’un amour amical

    Il y aura  toujours un tourbillon qui emportera les deux.

    Lequel prendre, amour conjugal ou  amour amitié

    Laissons notre destin agir et notre cœur parler

     

     

    Amour sécuritaire menant parfois à l’adultère

    Savoir choisir pour ne pas défaillir

    Être honnête et sincères

    Ou simplement aimer par besoin d’oxygène

    Couple défendu, malentendu

    Deux êtres en ménage pas toujours sages.

    Qu’importe l’âge si aimer réunit deux êtres sur terre

     

    ©Christiane

     

     

     

     

     

     

    Clic pour vérifier
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
SCRIPT 2: