•  

     

    Enfants de la terre entière que l’ambiance magique

    Vous transporte dans le pays du Père Noël

    Laissez scintiller vos petits yeux émerveillés

    Devant ce beau sapin plein de lumières.

    Qui garni toutes les chaumières

     

     

    Ange du ciel à côté de l’étoile

    Aile déployée pour mieux voyager

    Autour du roi de la forêt

    Laisse tomber ton  sable lumineux

    Pour l’habiller et  le rendre majestueux

    Et Que ce conifère prolifère sur cette terre

     

     

    Enfants de la terre entière qui riche ou dans la misère

    Fermez les yeux juste un instant puis ouvrez les sur ces présents

    Joujou, tambours, poupées vous entourent

    Remplissant vos petits cœurs de tant de bonheur

    Heure de paix par cette nuit remplie d’étoiles

     

     

    Dansons, chantons sur cantique de cette fête

    Mangeons, buvons en ce réveillon

    Dehors résonne carillon du clocher du village

    Rassemblant les gens de tout âge.

    Vivons ensemble ce soir avec ces enfants sages

     

     

    ©Christiane

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  •  

     

     

     

    cette  poésie ou lettre a été rédigée après m'être remise d'une grosse déception ,il y a plusieurs années 

    au temps où j'allais vraiment très mal 

     

    Mon enfant, ma grande fille

    Je t'offre mon cœur

    Je t'offre mes bras

    Je t'offre ma tendresse

    Je t'offre ce que tu pourrais avoir besoin

     

    Je ne suis peut-être pas une maman parfaite

    Mais je suis, ce que je suis.

     

    Jusqu'à présent, j'ai toujours fait ce que j'ai pu

    Et je le ferais encore jusqu'à ma mort.

     

    Tu es ma grande fille

    Celle que j'aime plus que tout

     

    Pourtant, un jour j'ai failli ne plus te revoir

    Je n'avais plus la force à continuer à vivre.

    Pardonne-moi, mais je crois que tu n'aurais pu comprendre.

     

    Les épaules d'une maman ne sont parfois pas si solides que l'on croit.

    Et dans ce moment-là, on ne pense plus à rien et à personnes.

    Car on se sent seul et on ne demande qu'une seule chose

    En finir, Pardon !

     

    J'y repense et je me dis que tu as encore malgré tout besoin de moi.

     

    Et chaque jour est un long combat, car la vie n'est pas facile

    La vie n'est pas souvent celle que l'on aurait voulue.

     

    La seule belle fleur qui a rempli mon cœur de bonheur c'est toi.

     

    Quant à l'amour, cela c'est mon jardin secret

    Je le vis chaque jour au quotidien et aussi dans ma tête.

     

    Un jour tu prendras aussi ton envol et j'espère que tu trouveras

    L'amour, le vrai et que tu le vivras pleinement.

    C'est tout ce que je souhaite, que tu aies une vie épanouie.

     

    N'oublies jamais, que derrière toi, tu auras une maman

    Une maman à ton écoute, avec ses bras grands ouverts

    Voilà ma grande fille, encore un mot, le seul que je t'adresse

     

    Je t'aime.

     

    © Christiane

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    1 commentaire
  •  

     

     

      

     

      

     

     

     

     

    J'imagine et me laisse bercer par cette mélodie qui me parle de paix et de tendresse.

    M'apportant la sérénité de l'esprit, m'apportant ce bol d'oxygène que tu sèmes.

    Je respire enfin ce mélange entre l'espace et le ciel me transportant dans ton univers.

    Tes paroles sont sages et je fais le vide en moi,

     

     

     

    Purifie mon âme impure et apporte-moi cet élément qui me manque

    La réflexion  de la guérison  en repoussant  les souffrances du passé.

    Je me renferme dans cette plénitude, car je t'aime avec certitude.

    Je ferme les yeux  et ta mélodie me caresse et m'emmène vers toi.

     

     

    Je refuse les peines du passé qui pourtant me laisse encore des traces.

    Si tu pouvais me tendre la main, j'ai besoin de faire un bout de chemin

    Toi mon être céleste, j'ai tant besoin de tes caresses

    J'ai besoin de m'accrocher à quelqu'un.

    De ton amour que mon cœur attend

     

     

     

    Tu es ce sang qui  coule dans mes veines, je le sens  et je me sens sereine.

    Je rêve de ce jardin aux mille senteurs  dans lequel  je me  prélasse.

    Nulle ne peut nous séparer maintenant  car je vis ce présent

    Toi et moi, seulement  rien que toi me montrant le chemin.

     

     

    © Christiane

     

     

     

     

    Clic pour vérifier

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Un joli papillon 

    A la croisée de mon chemin

     Nos destins se sont rencontrés

    Un joli papillon m'a enivré sur lequel je me suis penchée



    Sur tes couleurs azur et argenté, beau Spécimen
    Ma raison, bénie soit elle, s'est arrêtée.
    Préférant te contempler, je t’ai accepté comme tel
    Par ton éclat par ta douceur

     


    A cette heure, je suis toujours là
     et tes  ailes se déploient autour de moi
    Mon parfum exalte ton nez.

    Sur ma main tu t’es posé

     

     

    Tu frémis à ma caresse
    Je gémis  quand tu effleures mon cœur

    Tu m’as choisi comme la plus belle des fleurs

    La valse de ton amour me remplit de bonheur

     

     

    Tu es là radieux sous le soleil

    Tournoyant autour de ma corolle

    Tu m’émerveilles de jour en jour

    Me laissant un bisou sur la joue

     

     

     

    Je suis la rose aux pétales qui perlent dès l’aurore

    N’as-tu pas peur de te blesser mon cher volatile

    Car parfois l’amour est épineux

    Mais je voudrais te rendre heureux  

     

     

    Ma main est si douce au vent des saisons

    Que tu oses t’aventurer ce que tu dis aimer.

    La nature des sentiments parfois meurent

    Et refleurit aux printemps

    © Christiane

     

     

    Clic pour vérifier

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     
      

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur quand tu es là

    Lavant mes souvenirs et mes chagrins

    Il y a du soleil dans ma maison en toute saison

    En fredonnant toutes tes chansons

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur

    Rayonnant tout mon bonheur

    Tu me fais danser  tu me fais rêver

    Jamais je ne pourrai oublier

     

     

    Aujourd’hui et demain tel est notre destin

    Marchons main dans la main

    Suivons le même chemin

    Je crois en mon étoile,

     Je crois à notre amour

     

     

     

    Tu m’as ensorcelé, tu m’as possédé

    Persiste cette braise

    Quand nos corps s’enchaînent

    Dans un tourbillon de mille frissons

     

     

    Tu es le fruit de la passion

    Au goût sucré de mon admiration

    Celui qui m’a fait perdre la raison

    Et tu me rends la vie  plus belle

     

     

     

    Il y a du soleil dans mon cœur

    Des étincelles dans mes yeux

    Ma vie est peinte en bleu

    Car je t’aime mon amoureux

     

    ©Christiane

     

     

     

           

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

    J’aime ce voyage à travers mes rêves les plus fous

    Quand tu me prends la main sans penser au lendemain.

    Toi et moi seul au monde,

    Sans personnes pour nous dire ce qu’est le bien et le mal.

     

     

    Je voudrais tant que ce moment-là ne s’arrête

    Prête à mourir pour ne pas souffrir

      Dans ce monde où les gens se mêlent de tout,

     Et qui me dictent  ce qu’est le vrai bonheur.

     

     

    Sais-t-on seulement ce qu’est le bonheur du cœur ?

    Peut-on vivre sans amour ? Le vrai amour

    Comment définir  l’amour qui nous fait perdre la tête

    A quoi bon d’ailleurs de définir, cela ne regarde que moi.

     

     

    Je fais de ma vie  comme bon me semble

     Puisque toi  et moi on se ressemble.

    On se comprend, on se devine, on se sourit,

     On se regarde et tout est dit.

     

     

    Le bonheur de ce qui nous entoure

    Est bien différent du tien et du mien

    Quand nous deux ont est bien.

     

     

    Je te respire, car tu es mon oxygène, tu me fais vivre.

    J’ai besoin de toi.

    Ta voix, ton corps, ton sourire, ton humour et tes mots tendres

    Que tu me dis ou ne me dis pas et ceux-là je les cherche, je les devine.

     

     

    Mon amour, un seul instant sans toi

    M’angoisse de ne pas savoir comment tu vas.

    J’aime tout simplement toi

    Et toi fait partie de moi.

    ©Christiane

     

    Clic pour vérifier
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

    Je te fais cadeau de ma vie 
    Elle t’appartient je te la dédie 
    Je te donne mes mots, ma voix

    Tout cela est pour toi 

     


    Et je t’offre mon cœur 
    Tous mes poèmes 
    Tout les je t’aime 
    Et du bonheur 

     


    De toutes les couleurs 
    Je t’offre le paradis 
    Pas celui du ciel 
    Mais celui fait pour nous

     


    Ce doux petit nid que j’ai construit

     Et que Dieu a béni 
    Que notre amour soit coussin de velours

    Pour t’aimer et protéger toujours

     

     

    Je t’offre mes yeux pour te servir de soleil 
    Je t’offre ma bouche pour les baisers sensuels 
    Je t’offre mes bras pour te serrer contre moi

    Oui je t’offre tout cela rien que pour toi 

     

    Je t’offre mon âme 
    Pour que vive la flamme 
    Je t’offre mon monde 
    Pour que de tes sourires tu l’inondes 

     

     

    Et je t’offre mon amour 

    Qui grandit à chaque nouveau jour 

    Et si je t’offre tout cela 

    C’est que sans toi je ne suis pas heureuse

    ©Christiane

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Quand les premières rides se dessineront sur mon visage

    Je serai sur le chemin de la vieillesse

    Rongée par la vie qui m'a mené jusqu'ici,

    Elle a laissé traces des crevasses.

     

     

    Si le miroir ne reflète plus ma jeunesse

    Qu’à la place d’une peau lisse mes joues se plissent

    C’est alors que vielle femme remplace

     Cette jeune fille qui plaisaient aux hommes et les faisaient rêver

     

     

    Un jour je me suis assise sur un banc

    Fatiguée et le dos courbé sous un aspect un peu délaissé

    Sous les regards des passants me dévisageant

    C’est là que l’on ressent que le physique n’est plus comme avant

     

     

    De femme pleine d’entrain, on se sent devenir un vieux machin

     Bonne à rien, juste capable à rêver, à espérer

    C’est alors que l’on déprime

    Qu’on s’imagine d’être délaissée presque enchaînée

     

     

    Notre esprit alors s’évade dans des souvenirs lointains

    On a juste besoin de tendresse et de câlins

    Se sentir encore un peu utile

    Ne serait-ce que dans des activités futiles

     

     

    Parfois on se terre dans le silence

    Pour ne pas ennuyer les jeunes de notre présence

    On ne veut en tout cas pas gêner

    Mais on a peur de ne plus se sentir aimer

     

     

    Mais moi la dame, qui ai tant aimé et tout donné

    Je ne regrette pourtant de ce que j’ai été

    Une maman toujours attentionnée

    Ayant toujours fait de son mieux  pour rendre les gens heureux

     

     

    Mais je suis là encore maintenant à ce jour

    À regarder ce que je suis devenue

    Une femme à l’âge déjà avancé

    Combien de temps vivrais-je encore, je laisse Dieu décider de mon sort

     

     

    ©Christiane 

    Clic pour vérifier

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
SCRIPT 2: