• Et Si ...

     

      

     

     

    Et Si ...

     

    Et si nous brisions nos chaînes

    Besoin de liberté contre cette société

    Y’en a marre de se faire manipuler

    De se faire exploiter par ces oligarques de la pyramide

     

     

    Finit d’être esclave, finit d’un salaire misérable

    Finit d’alimenter leurs dépenses futiles et infertiles

    De payer des taxes qui nous rendent furax

    Nous voulons vivre et non survivre

     

     

    Combattons pour notre bien être

    Sauvons et préservons notre terre

    Vivons de nos efforts et nos cultures

    Vivons tout simplement humainement

     

     

    Et si nous brisions nos chaînes

    Besoin de liberté contre cette société

    Y’en a marre de se faire gazer et matraquer

    Par ces forces policières hostiles

     

     

    Nous sommes humains pas des monstres

    Pas des numéros on porte un nom

    La force d’un peuple solidaire est notre union,

    Sans nous vous n’êtes rien, vous ne portez juste que le nom politicien

     

     

    Finit de vos réformes hors norme

    De vos paroles qui nous chloroforme

    Place aux référendums citoyens

    Nous n’avons plus confiance à vos baratins

     

     

    Nous avons besoin d’oxygène

    Pas des tyrans qui nous mènent

    Besoin de manger et d’un toit

    Pas besoin de vivre comme des rois

     

     

    Et si nous brisions nos chaînes

    Visons un monde meilleur et prometteur

    Traitons notre planète et  nous avec amour

    Avant que la mort nous trouve

     

     

    ©Christiane

     

     

     

     

    Clic pour vérifier
    « Noël Nostalgique Quand je rêve de toi »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Janvier à 02:48

    Tu as bien raison Christiane!

    Bonne nuit à toi tout de même et excellent dimanche!

    Bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: