• Rendez-vous coquin

     

      

     

     

    Il est l’heure de s’aventurer sur le chemin qu’est le nôtre

    Ne pas attendre et se surprendre dans nos souhaits et nos désirs

    Sortir de nos défendus tant attendus et de se mettre à nu

    Rendez-vous coquin dans un hôtel  et s’approcher d’elle enfin

     

     

    Elle entrouvre la porte et il l’attend impatient

    Debout près de la fenêtre le cœur battant

    Elle s’approche d’un pas élégant le regardant

    Les yeux pétillent retrouvant son amant

     

     

    Habillée d’un chemisier blanc entrouvert

    Laissant apparaître le galbe de ses seins

    Il la dévore des yeux et est heureux

    Il admire d’abord ses beaux yeux bleus

     

     

    Une eau de toilette légère et enivrante développant une approche très excitante

    Il n’a plus qu’une envie c’est d’absorber ses lèvres

    De la toucher et d’envahir son espace, c’est maintenant il y fait face

    Elle entoure ses bras autour de son cou, il l’enlace comme un fou

     

     

     

    Elle laisse glisser ses doigts le long de sa nuque

    Frissons garanti, les sens en effervescence, le rituel commence

    Il n’en peut plus, il l’emmène vers la chambre

    L’a basculant doucement sur le lit, il l’a déshabille

    Ouvrant elle l’espace intime de son partenaire, elle le laisse faire

     

     

     

    Quel chaude nuit qui se prépare dessus  les draps soyeux

    Elle écarte les jambes et le chevauche se frottant contre l’arbre de son désir

    Il l’entraine dans des mouvements faisant vibrer sa branche

    Elle se déhanche à ne plus en finir sur le rythme qu’il  a choisi

     

     

     

    Haletante comme une chienne laissant jaillir de sa fontaine

    La jouissance qu’il lui fait ressentir

    Un côté tigresse pourtant le griffant de tendresse

    Ils s’enchaînent dans  élans de prouesses

     

     

     

    Il l’a prend à plusieurs reprises sans lâcher prise

    La fenêtre ouverte soufflant l’air d’une légère et fraîche brise

    C’est exaltant de faire l’amour avec son amant j’en jouis encore en cet instant

    Viens prend moi encore et encore, doucement et puis plus fort

     

     

     

    Rendez-vous secret ne l’est plus puisque je me suis mise à nu

    La montée au septième ciel a eu un goût de miel

    Je suis ton abeille qui t’a butiné et absorbé le dard

    Mon dieu ce n’était qu’un rêve, la nuit s’achève, ce n’était juste qu’une trêve

     

    ©Christiane

    Clic pour vérifier
    « Portrait d'un maître Corps de Braise »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: