• Je te hais et je t’aime

    Je te hais et je t’aime

    Je te hais et je t’aime

    Je t’aime pour le bonheur que tu m’as apporté

    Je t’aime pour m’avoir écouté et parlé

    Je t’aime pour m’avoir pardonné

    Je t’aime pour m’avoir embrassé et comblée de désirs

    Je te hais de m’avoir laissé souvent dans le doute

    Je te hais de m’avoir fait croire que tu m’aimais

    Je te hais de m’avoir fait pleurer

    Je te hais de ne pas essayer de m’avoir consolé

    Je t’aime car tu m’as appris que rien n’était pris

    Je t’aime pour ton sourire et tes blagues coquines

    Je t’aime pour tes beaux yeux

    Je t’aime pour ta tendresse et tes caresses

    Je te hais ne n’avoir jamais avoué

    Je te hais de m’avoir tout pris et non comprise

    Je te hais par tes silences et tes absences

    Je te hais de t’être abusé de moi

    Je t’aime car tu es le seul qui m’a comblé d’un amour sans limite

    Je t’aime pour m’avoir conseillé et je ne t’ai pas écouté

    Je t’aime pour ton charme c’est ta plus belle arme

    Je t’aime pour tes taquineries et ta coquetterie

    Je te hais de m’avoir blessé et abandonné et trompé

    Je te hais par ton manque de confiance en moi

    Je te hais car tu ne m’as pas cru

    Je te hais de ne pas reconnaître ta jalousie

    Mais je t’aime encore plus que tout pour encore essayé de garder ton amitié

    Mais je t’aime encore malgré ta mauvaise volonté

    de ne plus me parlé et de vouloir t’éloigner.

    Mais je t’aime encore, car toi et moi savons ce que l’amour nous a apporté

    Mais je t’aime encore car on se retrouvera un jour ou l’autre

    là-haut peut-être plutôt qu’il ne le faut

    Je te hais encore de ne m’avoir pas laissé faire mon deuil

    Je te hais encore de ne m’avoir laissé aucune chance de te reprendre

    Je te hais d’avoir choisi la facilité pour terminer ce chemin  qui aurait dû être le nôtre

    Je te hais de t’être laissé charmer par quelqu’un d’autre qui me ressemble

    Car amour si tu ne veux le rimé avec toujours

    Il arrivera le jour où nous vieillirons quand même ensemble car on se ressemble

    Car aimer c’est tout tenter pour ne rien oublier

    Car s’aimer c’était me comprendre et m’attendre.

    Je n’ai plus grand-chose à t’offrir que tout simplement mon corps quand il sera mort

    Ce sera le reste que tu n’as pas encore pris,

    ceux de mes cendres en Novembre ou Décembre ?

    Et que je veux pas prendre

    Il ne me reste plus rien, ma solitude est complète mais je serai bientôt prête

    De prendre mon envol tout en haut dans cet avion blanc qui m’amènera bien loin de toi.

    Je t’aime et je te hais à toi de voir encore ce que veut dire un effort

    Je t’aime car tu es bien trop honnête pour ne rien laisser paraître

    Je t’aime pour tous ces mots d’amour que tu n’as voulu me dire

    Je t’aime parce que je sais au fond de moi que nulle dans ton cœur ne me remplacera

    Mais je te hais parce que malgré moi tu l’as laissé aussi souffrir

    et qu’elle aussi pourrait en mourir

    Mais je te hais car de nous deux tu l’as choisi alors

    que tu savais ce que j’allais devenir car de mon avenir nulle sait ce qu’il va en advenir

    Mais je te hais d’avoir laissé passer les années dans mes tendres pensées

    Mais je te hais  car tu as fait devenir mon cœur de glace et j’ai froid car tu n’es plus là.

     Mais je saurais encore t’aimer si  de ton amitié tu sais me l’a préservé.

    Si tu prends la peine encore de me répondre et me téléphoner

    Que  tu relèves la tête et me dise vraiment ce que tu entendais par le verbe aimer

    quand tu m’as rencontré.  

    ©Christiane

    « Ô toi matelotPromenade solitaire »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: