• Il a peint mon visage

     

     

     

     

     Toi bel inconnu l’es-tu vraiment

    Une ombre qui m’observe et qui me dessine

    Pour embellir mon portrait  que tu as peint

    Tu le colorie mes pourtours en pastel

     

     

    Tu connais si bien la couleur de mes  yeux

    Que je t’hypnotise d’un amour certain

    Je sais que tu es là sans être là

    Ne montrant jamais ton vrai visage

     

     

     

    Je suis celle qui t’électrise

    De ton art tu en as la maîtrise

    Tu te fige devant moi pendant des heures

    Serais-je pour toi le plus beau de tes chefs d’œuvre

     

     

     

    Je te devine toi le peintre de mes étreintes

    Serais-tu toi aussi poète pour me faire renaître

    Ce tableau que tu accroches à ton mur

    Illumine tes journées d’un ciel azur

     

     

     

    Emprisonnée dans ce cadre

    Mes mains sont liée de ne pouvoir te toucher

    J’aimerai moi aussi dessiner et dévoiler

    Ton beau visage tel que je le présage

     

     

    Es-tu vieux aux rides creusée ou jeune aux joues rosées

    Tes yeux sont-ils  bleus ou bien vert clair

    Tes lèvres sont-elles pulpeuses amoureuses

    Ou bien fine que j’estime et câline

     

     

     

    Je suis peinture mais pas morte

    Bien Vivante grâce ton pinceau

    Tu t’es mis juste en retrait pour me mettre en évidence

    Puis t’approcher et me toucher

     

     

     

     

    Je suis tellement réelle que je suis dans tes rêves

    Active sur la toile, très sensuelle et sentimentale

    Toi bel inconnu je crois te connaître

    Même dans l’ombre tu ne saurais ainsi disparaître

     

     

    Je sens ton émotion et ta vive passion

    Ta réaction est de rester en position

    Devant moi j’absorbe tes sensations

    Un jour qui sais, tu me peindras nue

     

     

     

    Je sentirais alors sur mes seins

    La douceur de ton pinceau sur ma peau

    Il sera juste humide et timide

    Flirtant et effleurant  juste le bas.

     

     

    Tu es le peintre poète côté bohème

    Être ta muse j’en suis confuse

    Tu as fier allure, tu me peints sur mesure

    Garde moi près de toi , je t’appartiens

     

    ©Christiane

     

     

     

     

    Clic pour vérifier
    « Temps de Vacances Musicien de l'amour »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: