• Un Ami ,un Amour,un Amant

     


     

     

    Un Ami ,un Amour,un Amant

     

     

    Un Ami, un Amour, Un Amant

    Cœur battant  rêvant du prince charmant

     Faire escale et te faire mon égal

    Pays où rayonne le soleil, tu réchaufferas ma nouvelle vie

     

     

    Téléphone et viens vers moi, je n’attends que toi

    Ai tellement besoin de ta présence

    Ton   silence et  ma   patience, tel est mon existence,

     Devrai-je  faire pénitence

     

     

    Je m’écroule à tes genoux te suppliant

    De ne pas me laisser tomber,

     Je ne demande qu’à t’aimer

    Le temps s’écoule et je m’écroule

     

     

    Le temps s’arrête au son de ta voix

    Émotive et trop sensible 

     Tu as choisis une autre cible

     Es-tu vraiment crédible

     

     

    Heureuse et malheureuse à la fois,

    Les mois défilent, toujours sous le même toit.

    Tu t’éloignes, et je me soigne

    De mon cœur blessé, fatigué

     

     

    Je saigne et  toi tout baigne,

     Bonheur tu as trouvé et je me suis effacée

    Solitude devenue habitude,

     Je pense encore à toi à chaque coin de rue 

     

     

    Où es-tu ? Que fais-tu ?

    Ton chemin est ailleurs, n’as-tu pas fait une erreur

    Loin de moi, tu rêves d’un monde meilleur

    Qui se pointe au milieu de cette terre

     

     

    Tu as  posé ton baluchon et  tu me dis pardon,

    De ne pas avoir pris la meilleure solution

    Je me voyais à tes côtés pour tout te donner

    Et tu as tout brisé, tu m’as blessé

     

     

    Ta rose d’amour offerte  avait des épines

    Je ne me suis pas méfiée de ta belle fleur

    Et sa tige m’a transpercée le cœur

    Maintenant j’étouffe et manque d’oxygène

     

    J’imaginais des ballades à deux

    Main dans la main en amoureux

    Mais toi toujours était devant moi

    A grand pas comme si je n’existais pas

     

    Trop de souvenirs fait revivre ton sourire

    Cette aventure a pourrit ma vie

    Je suis plus qu’un Zombie qui a peur de l’avenir

    On dit que l’amour donne des ailes

    Tu me les as broyé pour m’empêcher de t’aimer

     

    Le feu qui brûle en moi est toujours ardent

    Pour toi mon amour, mon amant, mon compagnon

    Il suffirait que tu réalises que mes sentiments

    Ne se sont jamais perdu avec le temps.

     

    Savoir aimer, c’est un partage quotidien

    Cela renforce de plus en plus les liens

    J’aurais aimé continuer le chemin

    Peut-être mourrais-je demain

    © Christiane

     

     

     

    Clic pour vérifier

     

    « Mon Coeur est un coffre fort Un Joli Papillon »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: