• Rien ne s'efface

     


     

     

    Je m’efface, plus de trace

    Renfermée dans ma carapace

    Tu y as encore  ta place

    Tout oublier je ne peux y faire face

     

    Ça m’agace cet esprit qui n’arrête pas

    De penser, je ne peux t’oublier

    Ce sentiment au fond de mon cœur

    Dans lequel je te préserve avec chaleur

     

    Tu t’en es parti loin d’ici

    Dans ton paradis m’y garderas-tu place

    C’est le destin  à chacun son chemin

    Moi en vie ici-bas, je mène chaque jour un combat

     

    Une gomme n’efface pas tout

    Ni un amour, ni des souvenirs

    Elle laisse sur le papier

    Des mots jamais dit, ni écrit

     

    La poète reste inerte

    La Maîtresse pleure sans cesse

    Elle voudrait écrire, une histoire

    Mais elle se meurt de désespoir

     

    Et pourtant  sa plume hésite

    Sur un A, un M, un O, un U et un R

    Se dessine alors un espoir

    De tout recommencer, et d’aimer.

     

    D’effacer le noir de l’encre

    De colorer son avenir

    De composer  le bonheur

    Et de rayonner par un sourire

     

    Un court instant

    J’ai failli mourir

    Même si bat en moi  ce manque de toi

    Je me réveille et partout je te vois

     

    ©Christiane

     

     

     

    « Bonne fête Maman La poésie c'est »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: