• Quand on s'aime

    Quand on s'aime

     

    Quand on aime

     

    Qu’importe la distance, qu’importe le coût même si on n’a presque plus de sous.

    Qu’importe les soucis, les ennuis, même si de notre santé on ne  s’en fou.

    Qu’importe l’horloge, quand on aime on prend le temps de vivre le présent.

    Amour, amitié qu’importe, quand on aime, on laisse son cœur se guider.

     

    Quand on aime

     

    On laisse parler les gens, on ne les délaisse même en cas de malaise

    Quand on aime on se comprend même par tous les temps

    Quand on aime, on arrête de penser toujours à soi, on reste souvent dans une sensation d’émoi.

    La popularité d’être aimé  c’est quand on peut encore aimer et de laisser de côté sa fierté

     

    Quand on aime

     

    On fait chanter la vie, on décroche sur les visages un sourire, au pire coule une larme

    Quand on aime, on se soucie du bonheur de l’autre et un peu du nôtre

    Quand on aime on se fait signe pour éviter la déprime

    Une voix, un réconfort, une invite, on accourt sans détour

     

    Quand on aime

    L’esprit est ailleurs, plus rien n’existe, on respire, on se soucie plus de l’heure.

    On se dit des je t’aime mais si seulement ils sont sincères, on ne se fait pas de la peine

    Quand on aime c’est un beau soleil et un ciel bleu comme si c’était la lueur de tes yeux.

    Deux cœurs qui n’en forme qu’un qui remplit de chaleur, bat et explose tout cela en symbiose.

     

    Quand on aime

    On ne fait pas pleurer un cœur blessé, y’a toujours des bras pour l’envelopper

    Et si tu m’aimes pourquoi alors m’ignorer, de briser mes rêves, me laisser dans mes pensées

    Moi qui t’ai toujours adoré, soutenu, je m’enfuis dans mon coin perdu

    Je me cloître, je voudrais encore y croire, mais m’enfonce dans mon désespoir

    De  recommencer une autre vie, un renouvellement de nos vœux pour vivre enfin heureux

     

    Je t’appelle je t’aime et toi  souviens toi 

     de nos ébats  d’autrefois derrière les volets clos où je te caressais le dos

    Quand on aime c’est encore bien plus que ca

     

    ©Christiane

     

    « Si j'étais Rose Je t'aime je t'aime je t'aime »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: