• Je t'aime à en crever

    Aimer à en crever je ne peux t’oublier

    J’ai tant pleuré et pleure encore,  suis à bout et ne fait plus aucun effort

    Mon cœur blessé,  suis repartie, il s’est en aller sans m’embrasser

    Mes souvenirs figés, le temps ne peut les effacer

    J’ai pris 10 ans d’un seul coup et rongée par la souffrance

    Et si encore j’avance, je marche avec errance, plus rien n’a d’importance

     

    Ne plus commettre d’erreurs, ne plus espérer et compter les heures

    Nous nous  ressemblions, l’essence d’un amour en couleurs

    Un bel amalgame de flammes me brûlait mon âme

    Coups de poignards, je suis dans ton oubli, je sais que tout est fini

    Pardonne-moi si je t’aime encore même sans corps à corps

    Et si la vie m’améliore, je ne sais qui de nous deux à eut tord

     

    Aimer à en crever mon sourire c’est éteint avec mon chagrin

    Une autre année recommence, je ne vois aucune différence

    Je ne dors presque plus, ne m’amuse plus comme avant

    Vois de moins en moins des gens, plus personnes qui m’attend

    Je ne sens plus les odeurs du printemps et l’été ressemble à l’hiver

    Je fuis mon avenir, je me sens tellement vieillir et dépérir

     

    Il est long le chemin de notre destin toi tu as choisi le tien

    Je voudrais encore tenir ta main et me serrer contre ton  corps

    Te regarder dans les yeux et m’y noyer dans le bleu des cieux

    Respirer ton parfum sur ta joue si douce

    Partager une vie à deux et revivre cet amour intense

    Voyager avec toi en France où rester dans notre jardin secret

     

     

    Aimer à en crever je ne peux t’oublier

    Je ne souhaite pourtant que notre bonheur

    Mais tu l’as trouvé ailleurs dans un autre cœur

    Où est l’erreur de mon âme sœur

    La vie est ainsi je me résigne sur ma défaite

    Je ferme les yeux en pensant à toi qui as été tout pour moi

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Sincères Voeux

    Une année se termine une autre la remplace pour tout remettre en place

    Une merveilleuse occasion de prendre de bonnes résolutions

    Après une période passée tumultueuse, heureuse ou malheureuse

    Voilà le premier  jour de l’an qui nous pousse vers l’avant

    Puissions-nous tous, nous retrouver peuple de notre planète

    Avec des étincelles dans nos yeux remplis d’amour et d’espoir

    Une étoile  infaillible universelle nous guident  vers la lumière pour que cesse querelles et guerres

    Une année riche de bonheur sont les vœux que renferment nos cœurs

    Que la magie 2014  guérisse la santé, redonne force aux malades et  aux handicapés

    Que vos projets en cours ou futurs aboutissent et que vos visages sourient

    Que la fontaine jaillisse du pétillant d’amour  pour tous ces gens

    Que vos mains tendues deviennent offrandes aux malheureux esseulés traversant la souffrance

    Franchissons donc ensemble la porte de ce jour de l’an

    Embrassez famille, amis et enfants et vivons intensément chaque moment du présent

    Bonne et Heureuse Année

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Mourir ou t'aimer

    Mourir ou t’aimer

    Je ne peux m’empêcher de t’aimer

    Et de compter les heures à penser à toi

    Ma mémoire ne meurt jamais

    Et chaque nuit je ne dors plus

    Mes yeux pleurent et le seigneur récolte mes larmes.

     

    Mourir ou t’aimer

     

    Non je ne peux m’empêcher de croire encore

    Que ma vie sans toi n’a plus de sens

    Chaque nuit je voyage encore sous d’autres cieux

    En regardant dans le bleu de tes yeux

    Le  présent n’a pas effacé le passé, j’ai toujours le cœur brisé

     

    Mourir ou t’aimer

     

    Je ne peux m’empêcher encore de t’aimer

    Même si pour toi n’existe plus que l’amitié

    Les sentiments que je t’ai donnés non n’ont pas changé

    Pourtant je ne veux rien gâché de ce qui me reste

    Je te laisse vivre un autre amour qui a détruit le mien

     

    Mourir ou t’aimer

    Combien de temps devrais-je encore attendre

    De rejoindre le ciel là où mes souffrances seront une délivrance

    Pour ne plus me droguer de cette dépendance qui m’attache à toi

    Laisse-moi mourir sur ton sourire

    Vite, vite en finir, un dernier souffle, j’étouffe

     

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    2 commentaires
  • Les yeux d’une femme

    Les yeux d’une femme

    Une émotion, une passion, un regard qui en dit long

    Peu importe la couleur, des sentiments au fond du cœur

    Un reflet de bonheur ou encore des yeux en pleurent

    Les yeux étincelles à la moindre lueur

     

    Les Yeux d’une femme

    Mystérieux et parfois rieur ou malicieux

    Attirant les amants rêveurs  voyageurs du temps

    Un doux instant dans la profondeur d’un bleu constant

    Dans la noirceur ébène qui en vaut la peine

     

    Les Yeux d’une femme

    Caméléon du gris au vert aux formes amandes

    Du naturel aux formes maquillées et dessiné, elles se font aimer

    La chaleur de leurs pupilles marron se levant à l’aube

    D’un seul coup leurs  yeux pétillent et  fusillent

     

    Les yeux d’une femme

    Charmeurs et en douceurs, dévorateurs des observateurs

    Regard joyeux ou malheureux, instant précieux que dire de mieux

    Yeux dans les yeux des moments précieux

    L’amour en elles dans les yeux pastelles

    Sincères ou menteurs leurs yeux révèlent ce qu’elles ont dans leur cœur

     

    Les yeux d’une femme

    Révélateurs et ravageurs osez les contempler  sans vous hypnotiser

    Fuyant et paupières baissantes marquant une pudeur aux bourreaux des cœurs

    Timides se détournant puis reprenant de l’assurance vers l’être aimant

    Des yeux azurs aux yeux foncés osez les affronter

    Vous devinerez parfois en elles, une vie blessée mais demandant encore à vous aimer

     

     

    ©Christiane 

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Noël de l'amour

    Noël de l’amour

    De par le monde où grondent encore des querelles

    Soudain silence, une trêve plus de tirs, les combats  s’achèvent

    Les yeux levés au ciel étoilé, les cœurs remplis d’amour

    L’humanité renaît  dans le souvenir de leur enfance

    Une pensée pour un ami, un parent qui souffre d’une absence

     

    Noël de l’amour

    La magie d’un petit village, d’une ville sous les lumières

    D’un feu de cheminée sous l’ambiance de  l’odeur du sapin

    Une petite fille aux yeux scintillants serrant son ours en peluche

    Un regard par la fenêtre, au dehors la neige tombe recouvrant le paysage d’un tapis blanc

    Visages plein de douceur, enfants attendent la venue  de père Noël

     

    Noël de l’amour

    Minuit retentit, on entend au loin les chœurs des églises

    Le cœur battant tout le monde entonne

     We Wish You A Merry Christmas

    Et je repense encore à toi qui est si loin de moi

    Je n’ai jamais eu la joie de partager cela à tes côtés

    Me serrer contre toi en cette période de froid

     

    Noël de l’amour

    Alors que tout le monde fête dans la joie

    Tu me manque si seulement tu étais là

    J’aimerai  t’embrasser encore une fois,

    Regarder dans le fond de tes yeux

    Et ressentir cette chaleur que tu me donnais autrefois

     

    Noël de l’amour

    Fête de l’espérance et de la naissance

    Fais de mes paroles une chanson de cet amour passion

    Redonne vie aux souvenirs d’une nuit magique

    De nos pensées sous l’arbre se réalise en forme cadeaux

    D’une venue tant attendue mais encore une fois déçue

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Salut comment vas-tu?

    Salut comment vas-tu?

    Tu sais Je n’ai pas changée ou si peu

    Mon passé est toujours bien vivant et mon amour aussi fort qu’avant

    J’ai toujours ton visage devant moi

    Et le bleu de tes yeux qui me fait fondre à chaque fois

     

    Salut comment vas-tu?

    Tu laisses ta mémoire au fond d’un livre

    Tu attends quoi ? Que je te délivre ?

    Apprend moi à me passer de toi

    Mais ton silence me fait mal au fond de moi

     

    Tant des mois  et années ont passé

    Et pour moi, rien n’a changé, je suis lasse et bien fatiguée

    Je n’attends plus que l’heure où m’en aller

    Juste un dernier souffle pour te dire encore

    Un je t’aime sous les larmes de ma peine

     

    Salut comment vas-tu?

    Pourquoi ne me réponds-tu pas

    As-tu tout oublié de nous, dois-je me mettre à tes genoux

    Mais non j’ai  compris en fait  tu t’en fou

    Je n’ai été qu’une femme de plus dans ta vie et tu t’en es bien servit

     

    Salut dis-moi comment tu vas ?

    Es-tu parti juste par dépit

    Nos sentiments pour toi n’étaient  que juste un défi

    Pour te prouver que tu pouvais encore plaire

    Mais au fond de moi tu es toujours resté un mystère

     

    De mon amour et mes souffrances tu n’en avais rien à faire

    La seule raison était-elle juste une passion d’une seule saison

    Maintenant j’ai froid dans mon cœur, mon âme  se meurt

    Tu n’as rien compris de ce qu’aurait pu être ton bonheur

    Autant mourir dans mes souvenirs puisse que tu ne veuilles pas de moi.

     

    Salut je ne te demande plus comment tu vas

    Puisque je suis loin de toi et que  plus rien n’est pareil

    Mon amour n’est qu’en sommeil mais encore vif au fond de moi

    J’attends pourtant encore un signe ou alors je me résigne

    Un baiser tendre, un besoin de chaleur de tes bras

    Une seule parole pour qu’encore je m’affole.

    Ainsi finira l’histoire à laquelle j’avais cru mais tu m’as tellement déçue

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
SCRIPT 2: