• Coeur en détresse

     

     Le cœur en détresse

    J’ai le cœur assez  grand, que de toi ma vie en dépend

    Il bat  au ralenti, j’ai tellement fait d’effort, qui de nous deux avions tort.

    L’amour nous a surpris dans nos élans, nous emmenant bien loin dans le néant

    L’absence de tes mains me caressant, fait un vide dans mes  souvenirs.

    Tes yeux étaient ma lumière et maintenant je désespère

     

    Si je doute encore,  c’est  que tu as coupé le pont me séparant de toi

    Comme un ange qui a brûlé ses ailes, je pensais que tu serais resté le même

    Je laisse écouler le temps dans le blues d’une chanson

    Tu avais sûrement raison nous n’étions pas au diapason

    Je suis l’été et toi l’hiver, je serais venu te réchauffé dans la froideur de tes sentiments

     

    J’ai encore le cœur assez grand pour te laisse une place quoi que  tu fasses

    Faut-il encore que je me déplace pour faire fondre ton cœur de glace.

    Laisse encore une chance  de me faire revivre un jour ce que fut notre amour

    Ne pensons plus à rien, effaçons nos blessures qui nous détruisent à l’usure

    Je marcherais dans tes pas où tu voudras, tu m’emmèneras vers le soleil qui  te vas à merveille

     

    Je prie encore pour que tu guérisses, que tout ton être soit un espace d’oxygène

    Pour que tu sèmes encore des je t’aime et fleurisse dans ton  univers

    Amour, amitié océan de tendresse, il ne faut plus que tu   me blesses

    Et si  tu manques encore de ta sagesse, ce n’est qu’un peu de faiblesse

     

    Parce que je t’aime bien plus que moi, je resterai toujours dans l’ombre de ta nouvelle vie.

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Couleurs de la vie

     

    Couleurs de la vie

    Tout là-haut il faisait si beau après la pluie l’arc en ciel nous offrait ses couleurs si fidèles

    Du jaune au couleur du soleil

    Du bleu comme la couleur de tes yeux

    Du vert de l’espérance pour faire taire les médisances

    Du rouge couleur de l’amour passion

    Du bleu marine couleur de l’océan

    Au Mauve pour encore que tu oses

     

    Couleurs de la vie

    Pigmentation de ta peau suivant le drapeau

    Visage Pâle à basané au couleur café

    Jaune ou Noire unissons-nous pour le chemin de l’espoir

    Une main tendue pour rompre solitude

    Solide et musclée  pour soulever le monde du noir immonde.

     

    Couleurs de la vie

    Palette du peintre mélangeant les traits de caractères de dame nature

    Déposant sur tableau des différentes cultures associant le blanc de la pureté

    Du sombre couleur charbon, au gouffre nous privant de lumière

    Marron couleur tertiaire qu’est l’amas de certaines terres où s’entasse Le gris des pierres

    Tout en mélange on retrouve le doré, couleur de l’or dont l’éclat et le luxe donne l’aisance aux gens les moins fortunés

    Tout cela pour voir la vie en rose, couleur de romantisme et de féminité

    Associant la tendresse et le bonheur pour si on ne l’agresse à voir des jours heureux

     

    Couleurs de la vie

    Langage des fleurs si cela ne vous fait peur toujours symbolique et même typique

    Changeant de signification pourtant suivant la situation et le tempérament d’un cœur aimant

    Que ce soit rose ou violette à Lys ou Pâquerette il est toujours bon d’en offrir en contant fleurette

    D’amour profond  à la passion, du rouge en toute saison, la rose à la main gage de promesses à petites gonzesses

    Œillet d’Inde de  la séparation quelque que soit le bouquet en ressort toujours le sentiment même si parfois le cœur ment.

     

    Couleurs de la vie

    Où que tu sois, elles t’entourent de peines ou de joies

    Remplit ton cœur d’ardeur ou de frayeurs

    Energisantes ou apaisantes choisit toujours les bienfaisantes

    Dessine tes rêves de couleurs enrichissantes

    Ainsi tu seras l’artiste de ton destin et te mènera sur le bon chemin .

     

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Romance inachevée

     

    Abreuve-toi de ce qui reste de moi, cœur d’amour où tu as fait une croix.

    Je t’aime encore et l’espace de mon cœur est assez grand  pour toi

    Comment te  le dire ou te l’écrire, la vie sans ta présence m’enterre peu à peu dans cet univers immense.

    Tu sais que j’ai raison, tu es  celui qui m’a fui et n’a voulu dire oui.

    Me vlà donc punie, tu as voulu une nouvelle vie

    Ton regard, ton sourire  et ta voix je voudrais encore les voir, mais  tu n’es plus à prendre.

     

    Si le silence est ton seul arme, alors tu me tue à petit feu, tu ne le vois pas et ne le sens pas

    Ce qui brûle encore  moi me consume et ça je l’assume, je ne t’en veux pas, allez sans rancune

    Va donc sur le chemin que tu as choisis

    Puisqu’ c’est ainsi, avec toi je reste encore ta grande amie

    Quoi que tu me laisse souvent dans l’oubli de ta nouvelle vie, tu resteras  toujours mon coin de paradis

     

    Souvenirs d’un ciel bleu dans tes yeux quand nous étions encore amoureux

    Au plaisir des sens nous étions assis à cette table,  et  mes doigts te faisais déguster ce met délicieux et nous étions heureux.

    Chaque instant avec toi m’était précieux, mais ce temps est maintenant si loin et tu ne partages plus rien.

    C’était toi et moi, notre histoire j’aurais encore voulu y croire mais tu m’as laissé et je n’ai rien compris, tu étais certainement encore indécis de construire avec moi notre petit nid.

    Nous nous aimions mais seul toi a pris une décision de te laisser vivre et finir tes jours avec une autre qui t’apporterais chaque jours la tendresse que tu méritais tant.

     

    Je ne te dirais pas adieu, car le moment n’est pas encore venu pour nous deux, tu es encore là, tu fais partie de mon passé et aussi de mon présent, le futur n’en parlons pas, nous ne le connaissons pas.

    On restera uni à l’infini, même si tu n’es plus là

    Et je  garderai en mémoire ce que fut notre amour, merci d’avoir fait partie de ma vie

    Un jour je sais que l’on sera  de nouveau réuni dans un autre monde, dans mon paradis

    Ce sera un nouveau toi et moi, un merveilleux roman, une belle histoire

    Je pourrais enfin me retrouver dans tes bras et m’endormir tout contre ton corps encore et encore

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Soleil soleil

     

    Soleil, soleil je t’apprécie d’un seul œil

    Rayonne, rayonne sous un ciel bleu azur

    Chaleur qui me dit bonjour et me  guérit en effaçant les soucis de la vie

    Soleil, soleil vient donc sur moi, je te tends les bras

    Soleil, soleil ne reste et ne brille  pas rien que dans le sud

     

    Viens nourrir mon jardin, il est rempli de fleurs qui n’attendent que toi

    Ne te cache pas sous ces nuages, ne soit pas timide ici il fait encore si humide.

    Tu es mon bien être même derrière la fenêtre

    Chaleur naissante sous une musique en pensant déjà aux vacances

    J’ai besoin de ton manteau si chaud pour guérir tous mes maux

     

    Soleil, soleil on t’apprécie d’un seul œil

    Rayonne, rayonne sous un ciel bleu azur

    Chaleur qui me dis bonjour, me  guéris en effaçant mes soucis

    Soleil, soleil vient donc sur moi, je te tends les bras

    Soleil, soleil ne reste et ne brille pas rien que dans le sud

     

    Non ne part pas j’ai encore besoin de toi

    Non ne me lâche pas j’ai besoin de tes bras

    Coups soleil soigné tout cela est déjà oublié

    Un  chapeau  maintenant pour bien me  protégé et t’aimer

    Soleil avec toi plus rien n’est pareil tu es l’amour en éveil.

     

    Ta présence fait sortir les amoureux et tu les rends heureux

    Tu  fais jaillir en moi le plaisir de me dénuder

    Sous tes rayons qui me brûle la peau  y’a rien de plus beau

    Il me tient la main et me dit je t’aime

    Cela me fait chanter

    Oh soleil,  oh soleil avec toi ce n’est plus pareil, c’est les vacances, on danse, on chante

    Oh soleil, oh soleil on se balance, on est toute en transe

    Sous le ciel azur, je te promets, j’assure

    De l’aimer, de l’embrasser et le caresser

    Je ne le ferais pas attendre sous ton emprise on rejoint la chambre

    Oh soleil, soleil

    ©Christiane  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Si le monde tournait autour de toi

     

    Si le monde tournait autour de toi, tu serais envahi par ma flamme

    Tu serais entouré par d’autres femmes qui brûleraient ton âme

    Absorbé par leurs yeux, tu deviendrais aveugle de ta propre vie

    Heureux ou malheureux, ton cœur s’emballerait de regrets

    Fatigué par le temps tu ne verrais même plus le présent.

     

    Si le monde tournait autour de toi, l’amour ne serait jamais le néant

    Ton chemin serait le mien, je respirerais ton oxygène serein

    Je ne verrais pas s’écouler  les mois et les semaines dans la peine de ne plus te revoir

    La nuit deviendrait le jour à attendre ton retour

    Les jours de pluies ne deviendrait plus les larmes sur mes  joues

     

    Si le monde tournait autour de toi mon amour

    Il n’y aurait plus qu’une seule saison celle où j’ai perdu la raison

    Je n’aurais plus peur d’avancer, le mot aimer resterait toujours gravé

    Ma mémoire ne serait jamais effacée de nos souvenirs

    Avec toi je verrais toujours un avenir

     

    Si seulement le monde tournait autour de toi

    Il n’y aurait plus de frontières, la distance n’arrêterait jamais plus mes avances

    Un peu maladroite je suivrais le chemin qui me mène à toi

    Posant mes mains sur ton corps qui toucherait le mien

    Un baiser finale aux petites heures matinales et je m’endormirais paisiblement

     

    Si seulement le monde tournait autour de toi

    Plus jamais tu ne me quitterais, plus d’attente, plus d’absence

    Nous garderons toujours l’espérance d’une nouvelle romance

    D’un nouveau départ, adieu les quais de gares qui ne nous mènent nulle part.

    Avec toi ce serait l’éternité de notre fidélité.

    Mais si seulement le monde tournait autour de toi

     

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Amour Perdu

     

    Et je m’enfonce dans la nuit, ton regard me poursuit

    Sans toi mon envie me déchire et j’explose dans le noir, seule dans mon désespoir

    Mes yeux mouillés et une envie de crier ton nom ferait rejaillir la lumière à ma vie

    Trop dure à t’oublier et perdu à jamais notre amour c’est éteint un matin

    Tu m’as brisé les ailes et broyés le cœur m’a ruiné de mes baisers

     

    Tu étais si différent que je vivais chaque instant de mon présent de doux instant

    Insouciante et si confiante j’écoutais les confidences de mon amant aimant

    Et dans le vent tous nos souvenirs refait que j’en pleure encore maintenant

    Emporté dans mon passé, ces instants dans mes nuits d’insomnie encore je les revis

     

    Et je m’en vais dans ton pays, sur le quai d’une gare où tu m’attends impatiemment

    Le temps passe pour enfin que tu m’enlaces tout cœur palpitant je descends

    Le soleil tape rude, j’ai bien chaud dans le sud sous un ciel azur

    Nos yeux se croisent et le bleu règne dans le reflet d’un amour heureux

    Destination notre nid, volets clos, juste toi et moi dans une étreinte d’un baiser inoubliable

     

    J’avais trouvé le bonheur, l’endroit où je me sentais bien à tes côtés et tu as tout gâché

    De mes attentes ce n’était pas les tiennes, juste un plaisir partagé mais pas pour nous unir à jamais

    Mes journées m’étouffent et tu me manques, maudit amour à distance, mais c’est fini oui fini

    Je m’enfonce dans la nuit  et avec une autre tu t’enfuis

    Dans le noir plus un bruit que seul mes sanglots et un dernier mot

    Je t’aime

    ©Christiane

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique
SCRIPT 2: