• La fin d'un destin chagrin

    La fin d'un destin chagrin

    • La vie n’est pas belle pour une femme quand c’est un drame .

    Dans un moment de désespoir vous rencontrer une personne qui vous plait et que vous voudriez toujours garder.
    Vous pensez que celle-ci va être votre sauveur, là il y a erreur cela devient une horreur.
    Votre cœur s’emballe et s’affole que nous en devenons folle ; folle d’amour mais le bonheur que vous aviez cru et voulu qu’il arrive à vous toute votre vie devient alors un cauchemar vous empêchant de dormir tellement que vous pensez à cet espoir de ne plus sombrer dans le noir.
    Vous pensez pendant  dans  des nuits et jours que son amour va vous faire découvrir la lumière du jour et enfin de connaître le vraie bonheur et l’unique mais jamais il ne s’explique.
    Préférant le confort et non de faire l’effort de venir vers la personne qui ne vous donnera jamais  des tords.
    L’amour est souvent dément, on le croit plus fort que tout et en fait il n’est rien du tout. Il fuit le bonheur, le vrai bonheur celui qui vient du cœur.
    On cherche ailleurs et puis on trouve… Mais personne ne bouge, on se laisse faire de toutes les manières, pour en arriver à ne plus s’aimer et se faire désirer.
    C’est la vérité, mais nous mène doucement vers l’amitié, à vous de vérifier.
    L’amitié est aussi la plus belle  preuve d’amour qui existe quand elle est vraie et que l’on ne se laisse pas influencer, elle va même jusqu’à se tracasser et à se priver  pour l’être aimer.
    Non la vie n’est pas belle, elle ne l’est que quand on sait écouter et d’apporter beaucoup de compréhension pour éviter les tensions.
    Mais on ne fait pas toujours la part des choses car bien trop souvent on n’ose, ce n’est qu’après avoir pris une bonne dose que l’on tombe dans une névrose personne ne se pose qu’elle en a été la cause.
    J’ai perdu la raison pour de bonnes raisons et pas seulement que pendant une saison.
    Un rêve, un souvenir et un désir inassouvi ne me laisse que très peu de sursis qui me dit que rien n’est fini.
    Un sourire, des yeux bleus me fait revivre deux personnes que j’ai aimé et perdu, et voulu revivre ce grand amour pour qu’il dure toujours et n’il y eu aucun recours, et un non  retour .
    Pourquoi les yeux bleus me rendent sourdes car dans ce qu’à travers leur couleur azur j’ai juste envie d’y rencontrer les cieux de jours heureux.
    L’amour et l’amitié ne doit pas laisser de doutes pour un cœur en déroute .Tourner au tour de ce qu’un désir mais ne pas en retirer que du plaisir pour ne pas laisser celui ou celle que l’on aime à se détruire.
    Si une personne vous fait pleurer, autant alors de s’en séparer et moi au m’a laissé car des deux côtés on s’est aimé mais une des deux personnes c’est laissé amadouer par une autre personne qu’il a eu pitié
    Cela ne s’appelle pas de l’amour, moi j’ai su vraiment aimé et su décider, j’ai voulu en crever mais Dieu ne m’a pas  aider. Mais je lui avais pardonné et m’a laissé quand même tomber.
     
    On m’a jugé, dit que j’agissais par lâcheté, que jalousie c’était installé par un être qui m’a en fait toujours trompé de ne m’avoir dit clairement le mot aimer , il faut y avoir y passer pour se sentir maintenant lâchée, jetée bafouée.
    De mon cœur et de mon âme j’aurais tout donné et la personne m’a laissé préférant un nouvel amour rentrant et j’en suis restée perdante.
     
    Déprime pas considérer comme maladie mais comme une tare à quoi on ne veut pas croire, nous menant dans les profondeurs dans les personnes sans cœur.
    Et quand viendra ma dernière heure, de ces personnes je ne veux aucune fleurs, même pas un pleure car cela serait une erreur, car de leur amour ils ou elles ont fui mon appel au secours.
    On a essayé pourtant de m’ouvrir les yeux et j’ai refusé de croire que l’on m’avait trompé jusqu’à vouloir me faire une sœur pour qu’elle ne commette pas la même erreur.
    Bien rare quand je me trompe, l’homme est bien trop impur pour qu’ils vaillent une aventure, je me révolte et je vous jure
    Que sur ma route, s’il y a encore des désinvoltures que j’aimerais mieux mourir dans un accident de voiture.
    Et dans mon dernier soupir, et pour ne plus souffrir je lui dirais à travers mes pensées que j’ai souffert martyre dans ma vie mais que c’est toujours lui que j’ai aimé avant que mon souffle s’arrête ainsi si je n’ai pu être ce qu’il aurait voulu que je sois
    J’aurais parcouru pour lui mon chemin de croix.
     Je t’ai aimé, je t’aime encore et encore et t’aimerai encore si tu revenais encore vers moi.
    Je continue mon chemin c’est que tu as voulu m’offrir comme destin mais j’aimerai encore mieux mourir demain.
    L’Italie ne sera plus bien loin, que ce bel oiseau qui m’amènera vers le soleil, qu’à notre retour fasse à mon réveil  que je n’aille  plus jamais froid car tu es encore trop bien loin de moi.  
    © Christiane

    « Mon EtoileSi tu m'aimais Vraiment »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


SCRIPT 2: