• Jamais … Si Jamais


     

     

    Jamais aucun regard ne m’avait troublée autant

    cela semble bizarre je me suis arrêtée dans le temps

    il aura fallu que quelques mots pour que tu me devines

    Pour que tant d’amour j’emmagasine

     

     

    Comme une mélodie qui fut la nôtre

    sur quelques notes mon cœur accroché au tien

    je t’ai aimé au fil des jours sur un air de velours

    laissant vibrer mes émotions dans des instants de passion

     

     

    Jamais j’aurais pensé comme une vague à l’infini

    je serais revenue chez toi pour un nouveau départ

    Faire un si long voyage pour me fondre dans tes bras

    et caresser ton beau visage sans aucune ride malgré ton âge

     

     

    Je n’ai plus rien qui me retienne pour savoir jusqu’où j’irais

    Pour que tu me prennes comme je suis

    petite fille et moitié femme, aux rêves un peu fous

    me laissant embarquer dans une aventure à censure

     

     

    Si aujourd’hui je brise le silence

    peut-être ai-je mauvaise conscience

    pourtant quoi de plus beau d’aimer quand la vie n’est que souffrance

    j’aurai tout donné pour pouvoir chez toi rester

     

     

    Jamais j’aurais pensé que le bonheur puisse exister

    que celui que tu m’as donné aujourd’hui c’est effacé

    pour ne laisser que des souvenirs à ne plus finir

    et que mes yeux levés au ciel nous deux ce fut ce vol de tourterelles

     

     

    Il n’est jamais trop tôt, pour rattraper les retards

    que ma poésie et mon amour sont dans mes mots

    que je t’avoue et crie bien haut

    c’est pour toi que j’ai composé pour que tu ne puisses jamais m’oublier

     

     

    Je ne sais pas où ce que j’irais sur la trace de tes pas

    si mon avenir aurait été avec toi, rien n’aurait été pareil

    Si jamais de où tu es tu t’ennuies

    fais-moi un signe et je viendrais

     

     

    Je jetterai les clefs de mon passé

    rien que pour toi pour venir t’aimer

    pour venir t’embrasser et te dire

    que malgré toutes ces années rien n’a changé.

     

    ©Christiane

     

    Clic pour vérifier

     

    « Peut-être trop naïveLes couleurs du peintre -poète »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :